Ici, c’est RADIO UKLUKK : une page dédiée à la poésie, à la performance et à l’expérimentation sonore sous toutes les formes, langues, voix, cris et gestes sans genre évident. Chaque mois, une nouvelle émission thématique disponible durant un mois ! Et pour 2021, une direction : Faire société.

émission #1
La parole


▵▵▵▵▵

émission #2
La convivialité
[en cours de création]

Nous vous proposons d’accompagner quelques heures de votre journée, voguant entre – lecture de poèmes – brèves – présentations de travaux d’artistes, doctorants ou chercheurs – performances sonores – interview d’associations, philosophes, thérapeutes, historiens… – méditations et paroles partagées. 
Chaque émission est disponible à l’écoute gratuitement durant 1 mois, puis disparait elle de notre Maison Uklukk pour laisser place à la suivante.
Néanmoins, afin de valoriser le travail de conception, création, rencontres, et – à terme – pouvoir rémunérer tou.s.tes les intervenant.e.s sur Radio Uklukk,
nous vous proposons de payer 3€ pour accéder ultérieurement à l’écoute de l’émission de votre choix !
Plus d’infos…

▵▵▵▵▵

émission #1
Faire société : La parole

avec : Mybel Andino, Jana Rasoplo, Florence Lamouret, Valentin Gabelier, Octave Courtin, Raphaëlle Efoui-Delplanque, Tina&Charly, Olivier Marboeuf, éditions P.O.L

C’est avec beaucoup d’excitation que nous vous partageons la toute première émission de Radio Uklukk

Un départ avec des moyens techniques réduits mais beaucoup d’énergie et de contributeur.rice.s généreu.x.ses que nous remercions infiniment pour leur voix et leur soutien ! C’est parti pour un an d’exploration de ce qu’est Faire société

Recevez votre lien privé vers l’émission #1 : La Parole
et soutenez Radio Uklukk !

Pour la première année de la Maison de recherche Uklukk, nous avons choisi d’explorer avec la Radio et durant quelques mois ce que Faire société peut signifier. Et pour commencer, la première émission fait se rencontrer des voix et des pratiques qui s’intéressent à La Parole.

Vous pouvez écouter cette émission d’une seule traite de 5 heures, tout au long de votre après-midi, ou vous repérer avec la ligne du temps détaillée située ci-dessous et sur le lecteur audio Soundcloud ci-dessus pour sélectionner les interviews, pièces sonores, lectures ou autres contributions que vous souhaitez découvrir. Bonne écoute sur Radio Uklukk !

▵▵▵▵▵

Aussi nous sommes toujours à la recherche de nouvelles découvertes et rencontres qui pourraient alimenter nos programmations ! Alors si vous êtes acteur.rice.s de la culture, chercheur.se.s, poète.esse.s, éthologues, guérisseur.euse.s, militant.e.s, DJ, artiste sonore… et que vous partagez des intérêts communs aux nôtres, n’hésitez pas à nous écrire sur collectif.uklukk@gmail.com !

Ligne du temps
de l’émission #1 Faire société : la parole

0’00 » – 1’45 » : Introduction
1’45 » : Lecture – Le parlé, Christophe Tarkos, lu par Mathis Berchery
9’26 » : Chronique brèves – Les Furtifs, d’Alain Damasio par Tina & Charly ; Le Conteur, la nuit et le panier, de Patrick Chamoiseau par Olivier Marboeuf ; Espèces d’espaces, de Georges Pérec, par Raphaëlle Efoui-Delplanque ; La Maison dans laquelle, de Mariam Petrosyan, par le Collectif Uklukk.
32’00 » : Interview – Mybel Andino et les cercles de paroles ou de chant de mantra
1:40’33 » : Chant védique – Nirvanashatakam, interprété par Jana Rasoplo
1:47’02 » : Interview – Florence Lamouret et l’intelligence relationnelle
2:22’13 » : Lecture – Le Lien, Christophe Tarkos, lu par Mathis Berchery
2:53’40 » : Méditation – guidée par Mybel Andino, sur la reliance.
3:07’35 » : Pièce sonore – Cloches, extrait d’une installation sonore d’Octave Courtin
3:11’58 » : Chant védique – Diyauh Santi, interprété par Jana Rasoplo
3:14’35 » : Interview – Jana Rasoplo et l’importance du son dans la langue sanskrit
3:55’18 » : Chant védique – Siddha Kungika, interprété par Jana Rasoplo
4:00’44 » : Interview – Valentin Gabelier et la voix dans l’écriture
4:58’54 » : Lecture – (貝) / (L’oeil de mer), poème de Valentin Gabelier, accompagné de Cloches, d’Octave Courtin
5:00’22 » : Lecture – Sur l’honneur, poème de Mathis Berchery
5:07’28 » : La parole boue – collecte de paroles autour d’une question : Si vous deviez inventer une loi, laquelle cela serait ?
5:18’10 » : Conclusion et remerciements


Notes
de l’émission #1 Faire société : la parole

Interview de Mybel Andino

  • Le Roy Hart théâtre : est un lieu de création, de recherche et de formation qui allie les pratiques de la voix, du théâtre et de la thérapie. Sujet à des traumatismes de guerre, Alfred Wolfsohn a consacré le reste de sa vie au chant, à la voix comme évacuation de la souffrance psychique, aux correspondances psyco-tonales. Plusieurs années après sa mort, son élève Roy Hart et un petit groupe s’installent au Château de Malérargues, dans les Cévennes. Aujourd’hui l’endroit continue de vivre, il compte de nombreux comédiens, chanteurs et performers et accueille chaque année de nombreux intervenants et élèves.
    Lien vers le Roy Hart Théâtre
  • Les 30 et 3 août, Mybel donnera un atelier de chant de mantra lors du séminaire “élever ta fréquence vibratoire”, organisé par Les Piplettes – l’école d’expression de soi. Cliquez ici pour plus d’informations !


Interview de Florence Lamouret

  • Carl Rogers est un psychologue humaniste américain, il fonde sa méthode “person centered approach” sur la qualité de la relation entre le thérapeute et le patient. Elle se développe en trois attitudes fondamentales : l’authenticité du thérapeute, l’acceptation positive et inconditionnelle envers son client, et la compréhension empathique de ce dernier (comprendre sa perception et sa subjectivité sans préjugés ni transposition à soi). Il est l’un des premiers à s’intéresser à la notion de créativité personnelle. 
  • Eric Berne est un psychiatre canadien, fondateur de l’analyse transactionnelle en 1958. L’A.T permet d’analyser les dynamiques intra-psychique et les dynamiques inter-personnelle (les relations) à partir des trois états du moi formés au cours de la petite enfance et qui se compose du parent, de l’enfant et de l’adulte.
    Cliquez ici pour en savoir plus !

Interview de Valentin Gabelier

  • à propos du Soufisme
    “Du point de vue doctrinal, le soufisme est un courant ésotérique et initiatique, qui professe que toute réalité comporte un aspect extérieur apparent (exotérique ou zahir) et un aspect intérieur caché (ésotérique ou batin). Il se caractérise par la recherche d’un état spirituel qui permet d’accéder à cette connaissance cachée. Cette importance accordée aux secrets a même conduit à l’invention de langues artificielles par certaines confréries, l’exemple le plus notoire étant le Baleybelen ».

Pièce sonore d’Octave Courtin

  • Cloches
    Cette installation est composée d’un ensemble de cinq cloches réalisées en porcelaine. Chaque cloche est équipée d’un vibreur qui permet de diffuser du son en mettant la cloche en vibration. Le son de chaque cloche est enregistré une première fois puis rediffusé dans la cloche par le biais du vibreur. Alors même que ce son est rediffusé, il est simultanément enregistré puis rediffusé etc. Au fur et à mesure des enregistrements, le son se déforme progressivement, la longueur de la résonance s’allongeant un petit peu plus à chaque fois.
  • L’installation Cloches sera visible et écoutable à La Briqueterie à Saint-Brieuc du 5 juin au 3 octobre 2021 dans le cadre de l’exposition Terre Dièse, co-commissariée par Le Bon Accueil et La Briqueterie. Par ailleurs Octave Courtin entame une collaboration au long cours avec les artistes Ludivine Large-Bessette et Mathieu Calmelet. Ils développent Les Souffles, une performance chorégraphique et musicale qui pourra aussi se présenter sous la forme d’une installation. Celle-ci explore de nouveaux modes relationnels entre le corps humain et la machine, via plusieurs sculptures-instruments à vent automatisés. Ce projet est accompagné par la plateforme happynest pour les Arts de la Performance d’Amiens, la Région et la DRAC Hauts-de-France, le Salon de Montrouge, Kunstencentrum BUDA, le Centre d’Art de la Graineterie de Houilles, les Subs de Lyon et la Maison des arts de Malakoff.